Que faire pendant votre séjour si vous aimez faire de la route ?

  1. A environ 70 kilomètres d’Areopolis, Sparte et sa somptueuse voisine Mistras: un but d’excursion à prévoir durant votre séjour.

    Si la ville moderne de Sparte vous décevra probablement, allez au moins saluer Léonidas, le plus célèbre de ses héros qui se sacrifia avec ses compagnons lors de la bataille des Thermopyles, en 480 av. J.C.

    Les vestiges antiques de la célèbre Sparte se réduisent à peu de chose, confirmant ainsi les dires de l’historien Thucydide, qui affirmait que « si un jour la cité était détruite, la postérité aurait peine à imaginer sa splendeur passée. »

    Le sanctuaire d’Artémis Orthia, lieu de pratiques cultuelles… spartiates !

    En revanche, à proximité immédiate, les impressionnantes ruines de Mistras méritent amplement le détour !

    Etagés à flanc de colline, les restes de la cité byzantine vous laisseront un souvenir très fort: prenez le temps d’y flâner… même si la chaleur est parfois écrasante en plein été !

    Le palais des despotes, immense ruine à l’aspect fantastique, abrite peut-être le fantôme de son fondateur, Guillaume de Villehardouin.

    La « Florence de l’Orient », telle qu’on la surnommait à la fin du Moyen Age, a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO: vous jugerez par vous-mêmes !

  2. Une excursion jusqu’à l’extraordinaire site de Monemvassia est toujours un grand moment: à l’abri de son énorme rocher, la minuscule cité dévoilera ses charmes à qui les aura mérités…

    L’arrivée commence par la découverte de l’immense rocher derrière lequel se cache ce village médiéval au charme intemporel.

    Une fois passée l’unique porte fortifiée qui donne accès au bourg, vous découvrez Monemvassia, blotti entre sa citadelle et la mer Egée: un joyau architectural en constante rénovation…

    Promenez-vous dans les ruelles ombragées et interdites aux voitures: un vrai régal !

    Sur la place principale de la cité se dresse l’église érigée pendant l’occupation vénitinne.

    Un lieu de repos ombragé bien mérité…surtout si vous avez déjà gravi les marches qui mènent à la citadelle !

  3. La route du golfe de Messénie, d’Areopolis à Kalamata, 80 kilomètres d’un splendide parcours sinueux hésitant constamment entre mer et montagne: un régal pour les yeux !

    La route en corniche affronte les contreforts occidentaux du massif du mont Taygète pour votre plus grand plaisir…

    Un village qui s’accroche aux pentes boisées, comme c’est bien souvent le cas en Grèce…

    Le pittoresque bourg de Langadas, perdu parmi les oliviers et les cyprès, arbres-rois en cette contrée méditerranéenne.

    Le littoral quelque peu échancré de la mer Ionienne accueille des sites balnéaires remarquables…

    N’hésitez pas à fixer certains d’entre eux sur la pellicule: vous n’aurez que l’embarras du choix !

  4. Methoni et Pylos: deux sites passionnants pour les amateurs d’histoire !

    Le pont franchissant le fossé qui permet d’accéder à la forteresse de Methoni. Attention: fermeture du site à 15 heures !

    Le puissant rempart occupe un site magnifique, à l’extrémité sud-ouest du Péloponnèse.

    Les lions de Saint-Marc et les blasons vous le rappelleront: il s’agissait bien d’un fief vénitien au Moyen Age.

    Le pittoresque fort Bourdzi, accessible par une digue depuis le sud de la citadelle.

    Depuis son sommet, des vues splendides s’offriront à vous sur la rade et les îles voisines.

    A quelques kilomètres au nord de Methoni, le palais de Nestor compte parmi les splendeurs architecturales de l’ouest du Péloponnèse.

    Mises au jour après la seconde Guerre Mondiale par l’université de Cincinnati, les substructions sont caractéristiques de l’architecture palatiale mycénienne.

    Témoignage unique: la baignoire du roi Nestor…datée du XIIème siècle av. J.C !

    Le cabinet de toilette de votre chambre à l’hôtel Ktima Karageorgou sera certes plus confortable, mais pour l’époque, c’était déjà pas mal, non ?

    Si vous pouvez assister au crépuscule sur la magnifique baie de Navarin, vous ne le regretterez pas !

    Coucher de soleil sur la célèbre île de Sphactérie, en face du port de Pylos: sans commentaires…

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply